La dernière femme

Publié le par Aurore

La dernière femme

La dernière femme. Charles Masson. Casterman Editions. 2012.

Albert, un homme dans la force de l’âge, prend la route en Allemagne, direction Lyon. On le devine marqué par une récente rupture sentimentale, en état de stress et de tension. La rencontre d’un tout jeune homme qu’il prend en stop, Al, va servir de dérivatif à sa colère et à sa frustration : Albert, apparemment ravi d’avoir un public, dévide à l’attention de son jeune passager les souvenirs marquants de son existence - où les femmes qu’il a séduites et parfois aimées, nombreuses, occupent une place centrale. Pourtant, Al prend parfois la tangente et semble s’ingénier à disparaître, pour ressurgir un peu plus tard. Le jeune homme a-t-il une existence réelle, ou bien n’est-il qu’une projection de l’esprit enfiévré d’Albert, désireux d’instrumentaliser un interlocuteur naïf qui ne serait au fond qu’un autre lui-même, plus jeune ?

Avis: 4/5

Un roman graphique vraiment bien fait. L'histoire est bien ficelée et l'on suit avec intérêt Albert et son retour sur toutes ses histoires avec les femmes.

Le graphisme est simple mais efficace.

Une jolie découverte qui nous emmène à réfléchir sur la folie, l'amour et la solitude.

La dernière femme

Commenter cet article