Mes lectures de Grèce

Publié le par Aurore

Mes lectures de Grèce

Ne t'arrête pas, expérience Noa Torson Tome 1. Michelle Gagnon. Nathan. 2015.

Hacker talentueuse et solitaire, Noa vit depuis plusieurs années en marge de la société. Un jour, elle se réveille sur une table d'opération, une cicatrice en travers de la poitrine, sans savoir où elle est et pourquoi elle a été opérée. Elle prend la fuite poursuivie très vite par des tueurs. Pour survivre, elle a besoin d'aide car elle est la clé d'un terrible secret.

Avis: 4,5/5

Un joli moment avec Noa. J'ai aimé suivre cette adolescente dans sa quête de vérité. Elle est à la fois débrouillarde, secrète et attachante.

Le suspens est bien maintenu et les thèmes abordés m'ont fortement intéressés: adolescence, famille, maladie, mort et rue.

Mes lectures de Grèce

U4 Yannis. Forence Hinckel. Nathan. 2015.

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout? peut-être qu'il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d'assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger... Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s'accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris...

Avis: 4,5/5

J'avais lu U4 Stéphane il y a quelques temps, et j'avais beaucoup aimé.

J'ai choisi ce tome car le personnage de Yannis m'avait bien plu dans le tome de Vincent Villeminot.

Et je n'ai pas été déçue. Yannis et Happy sont très agréables à suivre. Le style de Florence Hinckel est très agréable et soutenu.

Bientôt un nouveau U4 pour moi!

Mes lectures de Grèce

Ne lâche pas ma main. Michel Bussi. Les presses de la cité. 2015.

Soleil, palmiers, eaux turquoise de l’île de La Réunion et un couple amoureux. Cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. La femme disparaît de sa chambre d’hôtel. Son mari, soupçonné du meurtre, s’enfuit en embarquant leur gamine de six ans. Le plan Papangue, équivalent insulaire du plan Epervier, enclenche une course-poursuite vite ponctuée de cadavres, dans un décor prodigieux et au cœur de la population la plus métissée de la planète.

Avis: 4/5

J'avais tenté de lire un "Michel Bussi" avec Maman a tort il y a des mois... mais je l'avais abandonné.

J'ai voulu retenter l'expérience. Et ce coup-ci j'ai bien fais. L'histoire de ce père et de la petite Josapha m'a tenu en haleine.

Je note quelques longueurs dans les derniers chapitres mais qui sont vite rattrapées par des descriptions de l'île qui en plus de l'intrigue m'ont vraiment fait voyager.

Mes lectures de Grèce

Chevalier de l'ordre du mérite. Sylvie Testud. Fayard. 2011.

Dès que je passe la porte de notre appartement, je me transforme. Sans plus aucune coquetterie, je retire mes escarpins, je jette mes vêtements dans la panière à linge sale.

Je m’attache les cheveux sur le sommet du crâne, remonte mes manches, et c’est parti pour le rodéo de l’ordre et de la propreté. Une chorégraphie d’un genre peu sexy, à laquelle je ne renonce que tombante de sommeil.Pauvre Adrien : il vit avec une mégère. L’image n’est pas folichonne.

C’est au bureau qu’ils vivent avec moi. Bien habillée, maquillée, coiffée.Pourquoi je me transforme?Pourquoi je n’arrive pas à suivre le mode de vie d’Adrien ?Pourquoi ça ne tourne pas plus… plus… p
lus carré ?

Avis: 4/5

Un petit livre que j'ai lu très rapidement. Un peu de légèreté, beaucoup d'humour et une renaissance personnelle! En bref, un vrai bon moment avec une femme que j'aime beaucoup.

Mes lectures de Grèce

En veilleuse. Matt Sumell. Plon. 2016.

Alby est en colère. En colère contre tout. Il frappe sa sœur et tous ceux qui lui barrent la route - ils l'ont bien mérité -, balance des insultes aux enfants et aux vieux qui le ralentissent, et se soûle. Mais c'est avec une infinie délicatesse qu'il prend soin du plus fragile des oiseaux.

D'une inaptitude étrangement touchante aux relations humaines, Alby ne se remet pas du décès de sa mère. Ce deuil est si profondément ancré dans sa personnalité qu'il pourrait bien le ronger jusqu'à la moelle. Alors Alby profite et rit de tout pour essayer d'oublier peine et chagrin. Et quand la détresse devient trop forte, il déverse son vitriol sur les hommes, les femmes, les frères et les sœurs, les grille-pain, les poubelles et sur la vie elle-
même.

Avis: 3/5

Un livre assez touchant même si j'ai eu du mal à accrocher à cause de la chronologie pas toujours évidente à suivre.

Malgré tout, le personnage d'Alby nous entraîne tour à tour dans ses crises d'anxiété, dans sa naïveté incroyable et sa tristesse suite au décès de sa mère.

Mes lectures de Grèce

Le voyage de Nina. Frédérique Deghelt. Le Livre de Poche. 2014.

Elle s’appelle Nina, comme la chanteuse de jazz Nina Simone. Elle est la little blue girl de ses parents artistes. La vie est une fête jusqu’à leur disparition dans un accident d’avion. Placée chez des grands-parents qu’elle ne connaissait pas, Nina décide l’impossible : s’enfuir et attendre d’avoir la majorité pour revenir. Après tout, elle a depuis toujours voyagé avec son père et sa mère ! Mais entre le voyage insouciant avec deux adultes et la fugue d’une mineure recherchée par les gendarmes, il y a un monde…

Avis: 5/5

Coup de coeur!

Tout m'a conquise dans ce livre: le personnage de Nina, l'écriture de l'auteure et bien entendu le voyage et les rencontres de Nina. Beaucoup de délicatesse et de poésie dans la prose de Frédérique Deghelt.

Je ne peux que le conseiller si vous aimez voyager et que vous aimez les livres sur la quête identitaire.

Commenter cet article