J'ai lu

Publié le par Aurore

J'ai lu

Raclée de verts. Caryl Férey. Pocket. 2013.

Lu le 21 octobre 2016

Michel Guichard, 39 ans, originaire de Saint-Etienne, est un mordu de football. Sa vie est somme toute assez banale : il s'occupe de son chien et regarde le foot à la télé. Jusque-là rien de bien passionnant... Là où les choses se corsent c'est que son autre occupation est d'étrangler des femmes triées sur le volet. Et pour son plus grand malheur, il perd un sens (d'abord l'odorat, ensuite le goût et ainsi de suite…) après chaque meurtre commis.

Avis: 2,5/5

Un tout petit roman qui se lit d'un seul coup. On y suit ce personnage complètement décalé et son chien. Entre meurtres et football, l'humour est de mise.

J'ai lu

Mes amis devenus. Jean-Claude Mourlevat. Fleuve Editions. 2016.

Lu le 23 septembre 2016

Silvère a loué une maison sur l’île d’Ouessant. Il ouvre les volets, aère les pièces : le lendemain, au ferry de 18 h 10, vont arriver ses quatre amis. Ils ont prévu de passer quelques jours ensemble, ici. Ce sont des retrouvailles. Il y aura Jean, qu’il connaît depuis l’enfance et avec qui il a tout partagé. Mais il y aura surtout Luce, Lours' et Mara, qu’il n’a plus revus depuis plus de 40 ans.

 

Avis: 3,5/5

Un roman plutôt agréable où on plonge dans le passé de cinq personnages. On y retrouve toutes leurs anecdotes de jeunesse, les amours cachés et surtout une belle amitié.

 

J'ai lu

U4 Koridwen. Yves Grevet. Syros/Nathan. 2015.

Lu le 23 octobre 2016

 

Koridwen a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Avec l'aide d'Yffig, elle les a inhumés les uns après les autres, puis le vieil homme est lui aussi décédé. 
Le jour de ses 15 ans, suivant les dernières volontés de sa mère, la jeune fille ouvre une enveloppe laissée par sa grand-mère. Dans ce courrier, il est question d'un long voyage et de mondes parallèles.

 

Avis: 4/5

C'est le troisième U4 que je lis. Il ne me reste plus que Jules.

J'ai eu un vrai coup de coeur pour le personnage de Koridwen et toutes ses histoires de sorcellerie. J'aime beaucoup les légendes de Bretagne.

Le seul petit hic pour moi c'est la fin, qui est trop rapide.

Commenter cet article