Trois lectures

Publié le par Aurore

Trois lectures

Ce Mexicain qui venait du Japon et me parlait de l'Auvergne. Jean-Claude Lalumière. Editions Arthaud. 2016.

Lu le 02/10/2016

 

« Je débute dans la carrière de voyageur. Quand je parle de destination inconnue, je ne pense pas à la Nouvelle-Zélande, ni à la Mandchourie, encore moins à la Terre de Feu. J’ai bien conscience de mes limites. Je sais que pour durer, il faut démarrer en douceur. Le Luxembourg contenterait mon désir d’exotisme. »Benjamin Lechevalier rêve d’ailleurs. Lorsque se présente l’occasion de quitter sa mère et son île natale d’Oléron, il n’hésite pas une seconde. Il « monte » à Paris, promu au poste de « chargé de l’accroissement du rayonnement extérieur de la Cité de l’Air du temps ». Une chance unique de parcourir le monde et ses contrées lointaines. Hélas entre séminaires d’entreprises et congrès internationaux, Lechevalier enchaîne déconvenues et bévues à un rythme effréné. Ballotté de trains en bus et de chambres d’hôtels minables en salles de réunion sans âme, il ne découvre des voyages que le charme très discret des sous-préfectures et pour seuls frissons ceux de la climatisation déréglée des halls d’aéroports. Doux champion de la gaffe, Lechevalier traîne ses ambitions déçues et ses amours bancales en se cognant, non sans humour, à l’exotisme ensorceleur de voyages très inattendus !

 

Avis: 3,5/5

Un joli roman qui nous fait voyager et sourire. Lechevalier est un homme attachant et touchant, naïf, que l'on suit avec plaisir et légèreté dans ses péripéties.

Trois lectures

Dans les bois. Emily Carroll. Casterman. 2016.

Lu le 11/10/16

 

Une cabane perdue dans la neige et des jeunes filles qui disparaissent tour à tour la nuit venue... 
Des monstres parasites cachés au fond des bois qui attendent la proie idéale pour faire ... leur nid.
Emily Caroll nous livre un florilège de contes horrifiques à l’ambiguïté grinçante, et nous rappelle cette délicieuse sensation d'avoir peur, confortablement installé sous les couvertures, en toute sécurité.
A moins que...

Avis: 2/5

J'ai été attirée par le graphisme de la couverture... et je l'ai retrouvé dans tout l'ouvrage. On se promène dans un univers très noir, parfois sanglant.

Plusieurs histoires se suivent. J'avoue n'avoir pas trouvé un grand intérêt à ces petites histoires que j'ai trouvé trop simplistes.

Trois lectures

Cruelle. Florence Dupré la Tour. Dargaud. 2016.

Lu le 17/09/2016

 

Florence Dupré Latour raconte comment, de son enfance jusqu'à la fin de son adolescence, elle a torturé, mutilé, tué les petits animaux de compagnie qui lui passaient entre les mains. Version trash des Malheurs de Sophie, ce récit est stupéfiant, singulier et plein d'humour. L'auteure est cruelle mais nous renvoie à une vérité universelle: un bambin qui joue, c'est aussi un redoutable prédateur, un Attila ivre de conquêtes et de pouvoir, un savant fou prêt à toutes les expériences...

 

Avis: 2/5

Pour moi qui adore les animaux, cette BD ne m'a pas vraiment emballée. Je n'ai pas saisi le sens de toute cette cruauté ni l'intérêt de le montrer comme cela.

Le graphisme et les dessins sont plutôt agréables et certains moment sont malgré tout touchants.

 

Commenter cet article